Torsades garnies au Nutella

Cet après midi, j’ai fait en moins de 5 minutes, des torsades garnies à la célèbre pâte à tartiner.

 

Si vous avez le temps de faire votre pâte feuilletée c’est certainement mieux, mais j’ai pris une pâte industrielle aujourd’hui.

Alors il vous faut :

De la pâte feuilletée, de la pâte à tartiner (ici du nutella), du sucre roux, et un jaune oeuf.

Etaler le nutella sur l’ensemble de la pâte feuilletée, refermer la pâte en deux, mettre du jaune d’oeuf sur le dessus, et saupoudrer de sucre roux.

Ensuite, il faut couper des bandes de deux centimètres environ, et faire une torsade avec chaque bande.

Une fois les torsades déposées sur la plaque de cuisson, remettre du jaune d’oeuf et du sucre sur le coté non fait.

Enfourner au four 15 minutes environ à 180 °

C’est une recette simple à faire, vous pouvez faire participer les enfants ils adorent.

Activité décorations de Noel

Aujourd’hui nous avons fait quelques décorations de Noel pour offrir à la famille. Un calendrier de l’avent et des lanternes.

 

Pour faire le calendrier, les enfants  ont rempli les petits sachets cartonnés, puis les ont accroché au sapin. Nous les avons rempli de petits chocolats et confiseries pour offrir aux grands parents.

Ensuite, les lanternes… Un peu compliqué pour Léo, car il fallait bien découper les formes donc ils se sont mis à deux par lanterne.

Il vous faut :

Un bocal, du papier crépon blanc, des ombres imprimées en noir, une guirlande lumineuse, de la colle.

Imprimer les formes que vous souhaitez, puis les découper et coller à l’intérieur du bocal. Ensuite, découper une bande de papier crépon de la hauteur du bocal, le coller à l’extérieur. Puis insérer la guirlande dans le bocal et c’est terminé !

Les enfants ont apprécié faire cette activité ensemble.

Demain décorations de la maison et du sapin.

La magie de Noel arrive à la maison !

 

Pédagogie Pikler Loczy, motricité libre

Ici, nous pratiquons la motricité libre.

En vrai, pour les ainés, ce n’était pas le cas. Ce qui a généré des angoisses des deux côtés : Moi j’étais en permanence collée à eux dès que je jugeais une situation trop dangereuse, quitte à les étouffer  (jusqu’à leur répéter en permanence de ne pas courir… ) ; et eux ne se sentaient probablement pas capable de faire les choses seuls. Etre derrière leur dos n’a  pas empêché certains accidents de la vie quotidienne.

Bref, pour Noah, j’ai décidé de lâcher prise et nous voila donc à pratiquer à la maison la motricité libre.

Motricité libre késako?

Emmi Pikler, une pédiatre hongroise, avait constaté qu’il y avait moins d’accident chez l’ enfant qui se déplace sans restriction car il fait preuve naturellement de prudence et apprend à tomber sans risques contrairement à un enfant qui est surprotégé et qui n’a de ce fait pas conscience du danger et de ses propres limites. Après avoir testé cette pratique sur ses enfants, puis ses patients, elle est devenue directrice d’une pouponnière à Loczy, où elle a pu mettre en place la motricité libre.

A la maison, exit le parc, le transat, par exemple, et nous avons installé bébé dans un endroit ouvert sur la pièce à vivre, sans entraves pour les découvertes et sa motricité. Vous pouvez lui mettre un tapis semi dur pour l’aider, ici nous avons pris des dalles en mousse, trouvées en magasin de sport, mais vous pouvez prendre des tapis un peu plus épais. Nous le laissons aussi sans chaussures ou chaussons, juste des chaussettes ou bien pied nus.

C’est ainsi que Noah, a pu  explorer un peu plus loin que son tapis, en rampant sur le dos, comme sur cette photo.

15253176_1596333247342944_1052981962135830528_n

Dans la pratique, nous le laissons progresser à son rythme  : par exemple, la position assise n’est pas naturelle à son âge, nous ne le calons pas assis entre deux coussins. Nous ne l’avons pas mis sur le ventre, tant qu’il ne savait pas le faire de lui même. De temps en temps je lui faisais voir le mouvement à faire mais je le remettais en position initiale et je l’encourageais. De votre côté, c’est plûtot motricité libre  ? et comment vous l’appliquez au quotidien ?

Il faut savoir que, pratiquer la motricité libre, ce n’est pas laisser l’enfant sans limites et sans encadrements, l’adulte doit l’accompagner, l’encourager, tout en respectant son rythme naturel et en s’assurant que l’environnement reste protégé et adapté.

Voici un tableau qui explique le développement psychomoteur spontané.

motricite

Ne vous inquiétez pas si votre bébé saute des étapes de ce tableau, chaque enfant évolue à son rythme !

Je vous invite à lire cet article qui résume parfaitement la  motricité libre  et qui donne des liens intéréssants.

J’espère pouvoir pratiquer totalement la motricité libre ici, sans que mes angoisses reviennent (et s’il se cogne? et s’il se coince un doigt? et s’il tombe? et si ? et si?) mais j’ai confiance en lui et en moi !

 

 

 

Biscuits fourrés chocolat

 

img_3883

Aujourd’hui une recette testée pour la première fois, les biscuits fourrés au chocolat (comme des bn).

Pour le milieu, faire une ganache rapidement (100 g de chocolat au lait fondu et mélangé avec 50 g de crème liquide par exemple). Réserver votre ganache au frais le temps de faire les biscuits.

Ingrédients pour les biscuits  :

100 g de sucre, 115 g de beurre ramolli, 2 jaunes d’oeuf (garder les blancs pour faire des langues de chat par exemple), 250g de farine, 1/2 c à café de bicarbonate de sodium alimentaire, 1 pincée de sel.

Si vous avez un robot : Ajouter les ingrédients et mettre en mode pétrin (vitesse 1 généralement sur les thermomix, delimix) pendant 4 min.

Sans robot : fouetter les jaunes et le sucre. Rajouter la farine, le beurre ramolli, et les autres ingrédients, et mélanger grossièrement, ensuite pétrir à la main pendant quelques minutes jusqu’à ce que la pâte forme une boule qui se tienne.

Si la pâte est trop molle, la réserver au frais une petite heure, ce sera plus facile pour faire les biscuits.

Lorsque la pâte est prête, l’étaler et prendre des emportes pièces, faire des biscuits de 5 mm d’épaisseur environ. Vous pouvez piquer la pâte avec une pointe de couteau ou y poser des empreintes.

Cuire entre 14 et 18 min à 180 °c. Le biscuit est cuit quand il commence à dorer.

Lorsque les biscuits sont refroidis, les garnir de la ganache.

Vous pouvez les garnir de ganache au parfum de votre choix. De même si vous souhaitez le biscuit en chocolat, il faudra rajouter à la pâte initiale du chocolat fondu.

 

 

Pancakes salés

img_3792

 

Bonsoir

Ce soir, une recette ultra rapide et facile (encore oui !) que les enfants adorent.

Les pancakes salés. Je prépare même la pâte avant, comme ça au moment du diner, il n’y a plus qu’à les faire cuire.

Alors pour la recette :

125 g de farine, 150 ml de lait, 2 oeufs, 1 cuillère à soupe d’huile, 1 sachet de levure, sel poivre.

Vous mélanger l’ensemble, et vous rajoutez le jambon et gruyère (je ne sais pas la quantité je fais un peu au hasard), c’est possible de faire aussi avec du thon.

Ensuite, dans une poêle, faire cuire deux minutes de chaque côté. Ce qui est génial, c’est que le gruyère est tout fondant au milieu ! A servir avec une salade et c’est parfait.

Un plat du soir rapide et économique.

Petits croissants garnis gourmands

img_3764

Bonjour

Ce matin, j’ai voulu changé du petit déjeuner habituel.

En quelques minutes, j’avais des croissants aux pépites de chocolat et à la pâte à tartiner. Autant dire, qu’ils sont partis très vite ! (Vous pouvez aussi en faire des salés)

Il vous faut de la pâte feuilletée (la faire au robot ou comme aujourd’hui,  achetée en rouleau), des pépites, de la pâte à tartiner et un jaune d’oeuf.

Découper votre pâte en triangles, les garnir, les rouler, les dorer au jaune d’oeuf et c’est prêt. 20 min au four, et vous avez un petit déjeuner gourmand 🙂 Ultra rapide et facile !

 

Images contrastées noir et blanc

imagescontrastees2

 

La vue d’un bébé est faible dans les premiers mois de sa vie. Il ne distingue que les forts contrastes avant de voir les couleurs.  Les deux couleurs les plus contrastées sont le noir et le blanc c’est pourquoi dans la pédagogie montessori, il existe différents supports noir et blanc pour stimuler sa vision (mobile de munari, images contrastées).

Il ne s’agit pas de leur présenter les images ou le mobile pendant de grandes durées, au risque de surstimuler, mais un peu chaque jour selon l’intérêt qu’y porte le bébé.

Pour mon chaton, je n’ai pas fait le mobile, mais je lui ai acheté des livres de tana hoban pour commencer, il ne s’y est intéressé seulement qu’à partir de deux mois environ. Nous avons pour rituel maintenant d’en regarder un, pendant deux trois minutes, chaque fin de journée.

Depuis ses 3 mois, j’ai imprimé des images contrastées, mises dans des pochettes plastiques et dans un classeur. Certaines sont sorties et posées au mur (je les change régulièrement) à coté de son miroir. Il commence à bien les regarder depuis une dizaine de jour. (vous pouvez trouver sur ce blog : http://montessorietcie.eklablog.com/images-contrastees-pour-bebe-a117565774 une liste d’images gratuites et un article sur les images contrastées).

Les images contrastées stimulent l’imagination des bébés et aident à la concentration.

Et de votre côté, avez vous d’autres idées  de support en noir et blanc ? Utilisez vous des images contrastées ?